Les entraînements aux assauts et la compétition au Qwan Ki Do :

Introduction

La pratique raisonnée de l’art martial passe toujours par un test d’échange d’automatisme ou d’assauts libres lors des séances d’entraînements. Ces tests sont nécessaires à la progression du pratiquant et représentent la pénible minute de vérité, incontournable à l’évaluation des connaissances acquises. Sa pratique est facultative mais indispensable à qui veut enrichir son savoir. Elle permet aux initiés d’évoluer dans plusieurs domaines : compétitif, démonstratif, qualitatif …

Sư Trưởng Vismara Roberto doit affronter plusieurs adversaires en traversant le couloir de combat

Mais il existe une réalité que tout pratiquant ne doit à aucun moment oublier: la possibilité d’une altercation musclée dans la rue, face à des véritables agresseurs sans scrupules ! Imaginez ce moment impitoyable où tous les coups sont permis, ce moment inattendu, pénible et qui malheureusement n’arrive pas qu’aux autres ! Alors sommes-nous bien entraînés pour y faire face ? A ce propos, il ne faut surtout pas confondre ce pénible moment de la vie, à celui de la compétition d’art martial.

La compétition sportive est plus ou moins une forme de jeu, auquel chacune de ces disciplines compétitives instaurent avec rigueur et expérience ses règles, afin de définir le gagnant ou le perdant. En effet, c’est avant tout un jeu, qui demande au pratiquant de l’investissement personnel au niveau de l’entraînement et de la préparation physique, mais aussi une connaissance parfaite des règles exigées par ce jeu. Seuls les pratiquants assidus et francs avec eux – mêmes peuvent connaître les joies et les peines que représente la participation à de tels événements.

Il en est de même pour la compétition au niveau des arts martiaux. Ce sont leurs règles spécifiques qui déterminent non seulement les particularités techniques d’un art martial mais qui valorisent également au travers de leurs disciplines: l’originalité, la tradition, le respect, la courtoisie, l’esprit chevaleresque et l’esprit sportif.

La Compétition au Qwan Ki Do

Vu la richesse technique dans la pratique du Qwan Ki Do, il existe dans cette discipline, plusieurs types de rencontres, principalement on peut dénombrer :

Les compétitions aux poings et aux pieds Tranh Giải Quyền Cước.

Les compétitions aux armes traditionnelles Tranh Giải Cổ Võ Đạo.

Les compétitions de la danse de la licorne Tranh Giải Vũ Lân.

 

Plusieurs formes de compétitions sont alors constituées :

La Compétition Technique du Qwan Ki Do qui sélectionnera le meilleur technicien soit en enchaînement imposé « Quyên », soit avec ou sans exigence d’une démonstration technique conventionnelle deux à deux « Song Luyện ». Le « Tranh Giải Cổ Võ Đạo » et le « Tranh Giải Vũ Lân » sont également figurés dans cette forme de compétition.

La Compétition en « Assauts libres » ou en « Combat ». Le « Tranh Giải Quyền Cước » et le « Tranh Giải Cổ Võ Đạo » sont classés dans cette forme de rencontre. Un règlement d’arbitrage très strict a été mis en place par le Founder Office, afin de préserver le pratiquant contre tous dérapages d’un orgueil mal placé, d’une recherche inconditionnelle de la victoire éphémère, qui souvent peut mettre en danger la vie d’autrui.

Les règles de combat dans les compétitions

Le Qwan Ki Do se singularise par la richesse de ses techniques: saisie et immobilisation « Cầm Nã », techniques zoomorphes « Linh Thú », techniques de percussions « Cận Chiến » ....L’étude des armes traditionnelles « Cổ Võ Đạo », complément indispensable à la pratique de cet art martial, fait partie intégrante du programme d’enseignement. Une dizaine d’armes traditionnelles peuvent être étudiées par le pratiquant.
En Qwan Ki Do, la compétition et les règlements d’arbitrages ont été élaborées par Thày Chưởng Môn PHẠM Xuân Tòng, à la création de la méthode. Vu le développement du Qwan Ki Do dans le monde, ces réglements ont été évolués et adaptés progressivement à leurs évolutions. Toutefois, le principe original couvre tous les aspects de la pratique:

 

Compétition en Assaut libre ou Giao Đấu:

Par équipe de 2, 3 ou 5 avec port d’1 gant, seule la main gantée a le droit de touche à la tête, mais pas au triangle du visage « formé par les yeux, le nez, et la bouche », la main non gantée est tolérée pour les frappes au corps.
Pas de coup de talon au visage ou à la tête.
Pas de coup de genoux, de coup de coudes ou de coup de tête.
Certains balayages, ciseaux au corps ou projections sont autorisés
Coquilles, protèges dents et protèges tibias, pieds, sont obligatoires.
Idem pour les catégories enfants et féminines. Dans ces catégories le port des deux gants, les casques de protection de la tête et  du visage avec grilles sont imposés.

Compétition en Armes traditionnelles ou Giao Đấu Binh Khí:

En individuel ou par équipe,
Equipements de protections obligatoires: Casque intégral avec grille et protège nuque. Le plastron doit protéger : le corps, le dos, les flancs.
Protections obligatoires : Gants, Coquille (masculine, féminine), protège bras et tibias.
Toutes ces armes traditionnelles de combat doivent être en plastic couvert par une bonne épaisseur de mousse et qui ne présentent aucun danger lors de la frappe.
Toutes ces protections doivent être agréées et autorisées par la World Union of Qwan Ki Do.

Compétition technique ou Giao Đấu Kỹ Thuật:

En individuel ou par équipe de deux en catégorie de Song Luyện.
A main nue ou en Cổ Võ Đạo.
Ou en Vũ Lân : les danses de « Licorne ou dragon ».

Ces composantes importantes du Qwan Ki Do permettent au pratiquant de situer les progrès relatifs à lui-même en matière de maîtrise de ses émotions, de contrôle de ses gestes, de créativité. La compétition au Qwan Ki Do n’est pas une obligation pour les pratiquants, on peut également, au sein du Club, s’exercer sous forme d’échanges techniques libres, sans vainqueur, ni vaincu, enfin d’évaluer ses capacités de combativités ainsi que ses faiblesses.

L’organisation des Compétitions

Les compétitions à l’échelon national sont organisés par les organismes nationaux, ceux-ci sont régulièrement affiliés à I.Q.K.D.F. & D.A et reconnus par la World Union of Qwan Ki Do (W.U.Q.K.D.).

Les compétitions à l’échelon international ou mondial sont placées sous l’autorité de la I.Q.K.D.F. & D.A.

Plusieurs compétitions à l’échelon mondial ont eu lieu:

1 Championnats d’Afrique
1 Championnat Panaméricain
1 Championnats d’Europe
1 Championnats du Monde

4ème Championnat du monde de Qwan Ki Do à Bucarest en Roumanie en 2007

Les gestes de l’arbitre : Cử chỉ của Trọng Tàià

Thủ: mettez-vous en garde

Đấu : commencez

Đồng Thế: technique confondue

Phần tư điểm: ¼ de point

Nửa điểm: ½ point

Một điểm: 1 point

Một điểm rưỡi: 1 point et ½

Hai điểm: 2 points

Phạt: pénalité, perte d’1 point

Loại: Disqualification

Photo Flash sur les assauts dans les compétitions du Qwan Ki Do